LE PERREUX POUR TOUS,
TOUS POUR LE PERREUX !


RÉUNION PUBLIQUE

Le jeudi 12 mars 2020 à 20h30
Préau de l’école Jules Ferry
(entrée école maternelle)


Nous souhaitons rassembler les perreuxiennes et perreuxiens autour d’un projet qui fasse de notre commune une ville où il fait bon vivre pour les enfants, leurs parents, et nos aînés. 

Cinq propositions pour vivre mieux au Perreux :

  • La santé avant tout :

Agir en anticipant la désertification médicale et la hausse des dépassements d’honoraire, par la création d’un centre de santé sans dépassement d’honoraire et avec tiers payant.

  • Élèves et écoles :
    favoriser la réussite et le bien-être de tous 


Adoption d’un Plan Educatif Local articulant les mesures en faveur de la réussite des élèves, et d’un plan de déplacement des scolaires pour améliorer la sécurité autour des écoles.

  • Ouverture d’une crèche municipale :

L’arrivée de nombreux jeunes couples et de famille doit être accompagnée par l’ouverture d’une crèche municipale appliquant une tarification sociale.

  • Se déplacer plus facilement :

Alors que de nombreux quartiers (Joncs Marins, quartier Foch…) ne disposent pas des services utiles aux habitants ni aux commerçants (distributeurs à billet par exemple) nous déploierons une navette électrique reliant les quartiers.

  • Concerter, écouter, décider :

Nous porterons une véritable démocratie de proximité avec l’instauration d’un referendumn d’initiative locale, de comités de quartier et d’atelier participatifs associant les riverains.

URBANISME ET MOBILITÉS :
DÉ-BÉTONNER LA VILLE

RÉUNION PUBLIQUE

Le jeudi 6 février 2020 à 20h30
Préau de l’école Pierre Brossolette
(accès depuis le portillon du collège).


Nous souhaitons rassembler les perreuxiennes et perreuxiens autour d’un projet qui fasse de notre commune une ville où la nature reprend ses droits, en réconciliant les règles d’urbanisme aux considérations écologiques et sociales.

Quatres propositions pour changer la donne :

  • Une réforme complète du Plan Local d’Urbanisme (PLU)

Adoptons un PLU intercommunal qui, à la différence du texte actuel, met au cœur les exigences écologiques, sociales, esthétiques et de mobilités.

  • Tout nouvel immeuble devra être écologique, social et esthétique

Pour faire face au réchauffement climatique et préserver notre cadre de vie, nous voulons : végétaliser les toitures plates de toute nouvelle construction, protéger les espaces arborés publics comme privés des promoteurs immobiliers, et ainsi respecter le cadre de vie des riverains.

  • Construire une ville pour tous, en investissant dans le logement social

Plutôt que de payer 1,4 millions d’euros d’amende pour non-respect de la loi SRU, nous engagerons un programme diversifié de logement social, par construction nouvelles autant que réhabilitation de logements vides, pour permettre aux classes moyennes et populaires, aux étudiant-e-s et aux personnes précaires, de se loger.

  • Des mobilités alternatives et adaptées à tous les besoins

Notre ville doit permettre aux habitants de se déplacer de façon pratique, sécurisée et respectueuse de l’environnement. Nous créerons une navette électrique gratuite pour relier les quartiers, rejoindrons le réseau Vélib-Métropole et construirons des parkings vélos sécurisés.

UNE COMMUNE POUR TOUS LES ÂGES

RÉUNION PUBLIQUE

Le jeudi 16 janvier 2020 à 20h30
Salle Charles de Gaulle


Nous souhaitons rassembler les perreuxiennes et perreuxiens autour d’un projet qui fasse de notre commune une ville où il fait bon vivre pour les enfants, leurs parents, et nos aînés. 

Quatres propositions pour changer la donne :

  • Création d’une crèche municipale :

Avec une tarification sociale, pour permettre à tous les parents et futurs parents de bénéficier d’un service public adapté à leurs besoins et à leurs moyens.

  • Des activités extrascolaires gratuites :

Des activités sportives et culturelles gratuites, dispensées par les associations subventionnées par la commune (système des contrats bleus).

  • Lancement de l’opération habitat partagé jeune/senior :

Démarche d’habitat partagé organisée par la mairie, entre seniors et jeunes, l’un donne du temps quand l’autre offre un toit. Pour lutter contre l’isolement des personnes âgées et la précarité locative des jeunes.

  • Création d’une maison des seniors et des aidants :

La maison des seniors sera le lieu de rencontre et de solidarité entre séniors, aidants, services publics et associations, pour favoriser l’autonomie des personnes âgées, leur maintien à domicile, et soutenir les aidants.